Breaking News

[Performance] Mitch Richmond sur thermostat 47

Les plus belles perfs

Inutile de présenter Mitch Richmond en détails puisque nous l’avons déjà fait. Attardons nous plutôt aujourd’hui sur les coups de chaud les plus retentissants de ce scoreur prolifique et efficace. Par deux fois le MVP du All-star Game 1995 va flirter avec la barrière historique des 50 unités. 

Il ne faudra pas longtemps à Micth Richmond pour démontrer toutes ses qualités offensives dans la grande ligue. Il faut dire que l’arrière en provenance de Kansas State est d’emblée titularisé par Don Nelson. Il n’est pas encore question de RUN TMC, mais Richmond trouve rapidement ses marques. Dès son sixième match NBA, il franchit la barre symbolique des vingts points en inscrivant 21 points dans une victoire contre les NETS. Au terme de la saison Richmond décroche le titre de Rookie of the Year. Il marque les esprits en Mars 1989 lors d’une victoire épique (155-143) contre les Kings de Sacramento (tiens tiens) en terminant la rencontre avec 47 points. Le tout en 37 minutes de jeu et sans inscrire un seul panier à 3 points. Côté réussite, c’est propre avec 17 sur 24 aux shoots.

rockblog670_0

Alors qu’il n’est qu’un rookie prometteur en 1989, on retrouve Richmond en Décembre 1995 sur le parquet des Rockets. « The Roc » évolue désormais sous le jersey de Sacramento et il jouit d’une solide réputation au sein de la ligue. Ce soir là, face au champion sortant, Richmond va de nouveau activer le mode AK.47. Opposé à Clyde Drexler et Hakeem Olajuwon, l’arrière des Kings va rendre une solide copie. Sacto s’impose 114-110, et Mitch Richmond égale son record en carrière en atteignant à nouveau le total de 47 unités. Cette grosse performance s’accompagne de 6 rebonds, 7 passes décisives et 4 interceptions. Avec un joli 3/5 derrière l’arc. Costaud !

Cette marque des 47 points restera comme la plus haute touchée par Mitch Richmond. On vous propose de (re)découvrir en vidéo la performance de « The Roc » face à Houston. Et pour les plus plus curieux, le portrait complet du joueur est disponible en cliquant ici . C’est pour moi, c’est cadeau !

LA PERFORMANCE DE MITCH RICHMOND EN IMAGES

crédits photo : NBA.com

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Waka Bayashi (94 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.