Breaking News

Le Fab Five de Michigan : une équipe universitaire légendaire

NCAA

Si l’équipe de Kentucky a atteint le Final Four 2014 et 2015 avec une classe de jeunes joueurs particulièrement talentueuse, ce n’est pas la première fois qu’une équipe réalise ce tel exploit. En effet, au début des années 90, une équipe de jeunes joueurs talentueux allait charmer tous les USA : le Fab Five de Michigan.

UNE GÉNÉRATION DE PHÉNOMÈNES

Lors de sa campagne de recrutement pour l’année 1991, la faculté de Michigan ne fera pas les choses à moitié, recrutant 4 joueurs ayant participé au Mc Donald’s All-American Game et tous classés parmi les 100 meilleurs lycéens du pays, dont 4 dans le Top 10 : Chris Webber (n°1), Juwan Howard (n°3), Jalen Rose (n°6) et Jimmy King (n°9). Le dernier membre de cette classe étant Ray Jackson (n°84).

C’est le 7 décembre 1991, lors de l’ouverture de la saison face à la faculté de Detroit, que tous les joueurs vont participer à la rencontre. Cependant, il faudra attendre le 7 décembre et le match contre Eastern Michigan avant de les apercevoir tous ensemble sur le terrain en même temps. La consécration ultime pour cette génération arrivera le 9 février 1992 lorsque tous les freshmens débuteront la rencontre. Ce jour-là, face à Notre-Dame, ils marqueront à eux 5 tous les points de leur équipe. Par deux fois, cette équipe de Michigan atteignit la Finale du Championnat NCAA, mais elle dut malheureusement s’incliner, respectivement face à Duke en 1992 et face à North Carolina en 1993.

UNE POPULARITÉ EXCEPTIONNELLE

Si talentueuse soit elle, cette équipe connut aussi bien le succès sur qu’en dehors des parquets, ceci grâce au style « hip-hop gangsta » des joueurs : baggys longs et crânes rasés. Ils s’inspirèrent également du comportement de Michael Jordan, avec un trashtalking permanent face à leurs adversaires. De nombreux documentaires furent réalisés sur cette équipe et parmi eux « Fab Five » qui restera comme le documentaire d’ESPN le plus téléchargé de l’Histoire. Malheureusement, la belle Histoire de cette équipe sera ternie par un scandale de pots-de-vin versés aux joueurs de cette équipe durant leur cursus universitaire, ce qui est interdit par le règlement NCAA.

Un hommage au Fab Five sur le campus de Michigan

UN SCANDALE QUI VA GÂCHER LA RÉPUTATION DE L’EQUIPE

Après 6 ans d’enquête menée par la NCAA, le FBI et le Département de la Justice Américaine, autour de l’équipe masculine de la fac de Michigan, les résultats de l’enquête furent troublants. En effet, il s’avère que de nombreux joueurs passés par la faculté dans les années 80-90 aient touché de l’argent de la part d’Ed Martin, un blanchisseur d’argent.

Durant ces années l’enquête a révélé que Martin aurait versé un total de 616 000$ à différents joueurs, dont Chris Webber. Ce dernier ne niera d’ailleurs pas ses rapports avec Martin, mais il avouera durant le procès qu’il reçut seulement des cadeaux de la part de Martin et non de l’argent à proprement parler.

Ce scandale pénalisa largement la fac qui a vu son palmarès sur la période dégringoler et se faire littéralement effacer par la NCAA : les deux participations aux Final Four de 1992 et 1993 notamment, mais également le fait que Chris Webber ait remporté des trophées individuels sous les couleurs de Michigan.

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Webber sous les couleurs de Michigan

Après leurs deux défaites en finale universitaire, un seul joueur décida de s’inscrire à la Draft 1993 : Chris Webber, drafté en première position par les Warriors, sera celui de l’université qui réussira le mieux sur le plan individuel avec 5 sélections All-Star et une 4ème position au trophée de MVP. (Stats en carrière : 14 saisons; 20,7 points et 9,8 rebonds)

Deux joueurs s’inscriront à la draft 1994 : Jalen Rose sélectionné en 13ème position par les Nuggets mais qui connaîtra un bon passage en NBA entre 1999 et 2003 sous les couleurs des PacersStats en carrière : 13 saisons; 14,3 points; 3,5 rebonds et 3,8 assists. Juwan Howard sélectionné en 5ème position par les Washington Bullets, connaîtra les joies d’un All-Star Game mais également celle d’un titre puisqu’il remporta le trophée suprême en 2012 et 2013 avec Miami. (Stats en carrière : 19 saisons; 13,4 points et 6,1 rebonds)

Enfin Jimmy King fut sélectionné en 35ème position de la draft 1995, mais il n’évolua que deux saisons en NBA avant de s’exiler vers l’Europe. (Stats en carrière : 2 saisons; 4,5 points; 1,8 rebonds et 1,4 assists)

LE DOCUMENTAIRE DU FAB FIVE – ESPN 30-30

Crédits photo : Sports Illustrated/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Maxime Duchamp (30 Articles)
fan de NBA actuelle et ancienne et grand supporter des Detroit Pistons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.