Breaking News

L’histoire des séries : Cleveland Cavaliers vs Indiana Pacers

NBA Playoffs

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

A l’occasion du premier tour des playoffs, Basketretro vous propose de retracer l’historique des confrontations en playoffs pour séries en cours. Aujourd’hui, Cleveland Cavaliers et Indiana Pacers qui s’affrontent seulement pour la 3ième fois en Playoffs.

1998 : UNE PREMIÈRE A SENS UNIQUE

Introduits en NBA respectivement en 1970 et 1976, les deux franchises doivent attendre plus de 20 ans pour s’affronter en playoffs pour la première fois. Il faut dire que malgré des participations régulières à la post-saison, Cavs et Pacers étaient habitués à se faire sortir au 1er tour dans les années 80 et au début des années 90.

C’est donc une première en ce printemps 1998 qui oppose deux équipes aux trajectoires différentes : les Pacers, 3ième à l’Est sont une place forte de leur conférence depuis plusieurs années et se placent comme rival principal à L’Est des Bulls de Jordan en quête d’un 3ième titre. Avec deux All-Stars (Reggie Miller, Rick Smith) et de solides compléments (Dale et Antonio Davis, Mark Jackson, Chris Mullin ou encore Jalon Rose), Indiana à l’un des effectifs les plus complet de la ligue. En face, les Cavaliers de Mike Fratello en reconstruction qui peuvent compter sur Shawn Kemp, acquis à l’intersaison en échange des récents All-Stars Terrell Brandon et Tyrone Hill (via un échange à 3 avec Milwaukee impliquant Vin Baker). Derrière le Reignman, quatre Rookies (Zydrunas Ilgauskas, Derek Anderson, Cedric Henderson et Brevin Knight, tous élus dans une des deux All-Rookie team, un record), un joueur de 2nd année (Vitaly Potapenko) et un joueur de 3ième année (Bob Sura). De la jeunesse et une 6ième place de la conférence Est avec un bilan prometteur (47 victoires – 35 défaites).

 

Pour cette première rencontre à la Market Square Arena, les Pacers prennent rapidement l’avantage et infligent un blowout aux jeunes Cavs derrière 20 points de Chris Mullin. Côté Cleveland, seul Kemp surnage avec 25 points et 13 rebonds. Le 2nd match démarre mieux pour les Cavs qui vont compter jusqu’à 18 points d’avance. Avec une belle performance de Jalen Rose en sortie de banc, les Pacers reviennent au score et emporteront la rencontre de 6 points.  Les Pacers avec 6 joueurs à 10 points ou plus contre seulement 3 pour les Cavs peuvent une nouvelle fois compter sur un effectif plus complet pour renverser la tendance. Au pied du mur dans cette série au meilleur des 5 rencontres, les Cavs sortent lors du Game 3 une grosse défense, la marque de fabrique des équipes de Mike Fratello, en limitant les Pacers à 77 points. Une victoire 86-77 avec Shawn Kemp à 31 points qui donne de l’air à Cleveland avant le Game 4. Une lueur d’espoir de courte durée puisque les Pacers prendront finalement la série à Cleveland, dans une rencontre une nouvelle fois archi-défensive (118 tirs pris en cumulé par les deux équipes, à mettre en comparaison avec les 167 tirs du Game 1 de cette année).

Une série défensive, et peu spectaculaire mais qui sera un tournant pour les Cavaliers. Une semaine après l’élimination, Sports Illustrated publie un papier sur la vie extra-sportive de Shawn Kemp, et ses 7 enfants avec 6 femmes différentes. Le début de la fin pour le Rain Man qui arrivera après le lock-out de l’été au training camp avec 20 kilos en trop et qui ne retrouvera plus jamais sa forme d’antan. Cleveland touchera le fond quelques années plus tard et ne retrouveront les playoffs qu’après 8 saisons de disette, sous la houlette de Lebron James.

Les Pacers quant à eux atteindront  la finale de conférence et opposeront un vrai challenge aux Bulls, les poussant jusqu’au Game 7. Ils échoueront en finale NBA deux années plus tard face au rouleau compresseur Lakers.

2017 :UN SWEEP TROMPEUR

20 ans plus tard, les deux équipes se retrouvent pour le 1er tour des playoffs. 2ième à l’Est et champions en titre, les Cavs sont archis favoris face aux Pacers de Paul George qui jouera ses derniers matchs sous le maillot des Pacers

Le moment de cette série restera le dernier shoot manqué de CJ Miles lors du Game 1. Alors menés d’1 points, les Pacers ont la possibilité de prendre l’avantage à 10 secondes de la fin. Tout le monde pense que Paul George, auteur d’un grand match, va prendre le dernier tir. Pris à deux par Lebron James et JR Smith, il transmet à C.J. Miles et pense récupérer le ballon dans la foulée en se démarquant. Il ne le reverra plus, Miles prenant un shoot forcé après une feinte sur Richard Jefferson. Paul George ne peut cacher sa frustration après cet échec : «  Dans cette situation, je dois avoir le dernier shoot ». Les Cavs dérouleront par la suite avec un Lebron James en quasi triple double sur la série (33 points, 9.8 rebonds, 9 assists).

Une opportunité ratée qui sera à l’image de la série : lors de la 2nd rencontre, les Cavs comptent jusqu’à 18 points d’avance dans le dernier quart-temps. Mais derrière un Paul George une nouvelle fois des grands jours, les Pacers reviennent à 4 points avant de s’effondrer en fin de rencontre. Avec 25 points d’avance lors du 3ième match dans l’Indiana, les Pacers pensent tenir leur première victoire. Ce n’est pas du goût de Lebron James qui ramène son équipe à égalité à 6 minutes de la fin de la rencontre. Les Cavs remporteront finalement la rencontre avec un Lebron James à 41 points, 13 rebonds et 12 assists. Le Game 4 se jouera également dans les dernières secondes après que les Cavs gaspillent une avance de 13 points, Lebron James, une nouvelle fois offrira la victoire aux siens dans le money-time.

Des regrets donc pour les Pacers, et une des série les plus compliqué pour les Cavs sur la route de la finale NBA.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Jay Swan (49 Articles)
Passionné de NBA depuis 1994 Twitter : @junkyardswan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s