Breaking News

ITW Xavier Vaution : « J’ai commandé les VHS des concours de dunks de Jordan contre Wilkins »

Interview

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro @ Panoramic

Le All-Star Game de la NBA est un événement incontournable et fera donc comme chaque année l’objet d’une programmation exceptionnelle sur Be In Sport. Xavier Vaution, que l’on ne présente plus, a accepté d’évoquer ses plus beaux souvenirs pour Basket Rétro.

-Xavier Vaution, que représente le All-Star Game NBA pour vous ?

Le All-Star Game est un moment particulier. Les meilleurs joueurs du monde sont là, tu as envie de voir du spectacle, de passer un bon moment, c’est toujours une fête, la récré au milieu de la saison, un peu trop parfois d’ailleurs ! C’est après le Super-Bowl, la saison de baseball n’a pas encore repris, tout est donc réuni pour focaliser l’attention sur le basket et la NBA.

-Quel en est votre meilleur souvenir en tant que fan devant votre télévision ?

Oh…Le premier que j’ai vu intégralement ou en tout cas dont j’ai un vrai souvenir est celui de 1992 avec Magic, diffusé sur France 3, ça devait être la seule année où Canal n’avait pas eu les images. Mais vu que mon joueur préféré était Michael Jordan, j’ai voulu savoir ce qui s’était passé avant. J’ai donc commandé les fameuses VHS des concours de dunks de MJ contre Dominique Wilkins et du All-Star Game 84-85 parce que je me suis laissé dire que c’était le meilleur de tous. Quelle joie de voir un colis arriver chez moi avec les cassettes dedans, des cassettes américaines en format PAL qu’il a fallu que je fasse transférer parce que moi j’avais un système secam, il a fallu trouver le matériel, c’était incroyable. (rires)

jordan-wilkins -dunk-contest

-Et en tant que journaliste ? Vous avez eu la chance de vivre de nombreuses éditions sur place !

Alors il y a d’abord le All-Star Game de 2000 et surtout le concours de dunks, je n’étais pas sur le plateau, j’étais en régie, si tu veux il s’agissait vraiment de mes débuts officiels. Je n’attendais qu’une seule chose, que Vince Carter fasse un truc de fou et gagne, et c’est exactement ce qui s’est passé ! Il y a donc celui-là et celui de 2001, le match m’avait bien intéressé. Après, il y a celui d’Orlando en 2012, le premier que j’ai commenté, enfin ! Il a fallu que j’attende un paquet de temps ! C’était d’ailleurs mon premier et dernier pour Canal. J’y étais aussi les années précédentes mais pas en tant que commentateur, je faisais des reportages.

« Le premier All-Star Game que j’ai vu intégralement ou en tout cas dont j’ai un vrai souvenir est celui de 1992 avec Magic, diffusé sur France 3 »

-Avez-vous une petite anecdote à partager avec nous ?

Le All-Star Game de Dallas en 2010 m’a marqué puisqu’il avait lieu dans un stade, et, vu que je ne commentais pas, j’ai pu me promener… Je ne l’avais pas vu puisqu’elle était toute petite mais Shakira est passée derrière moi et m’a touché l’épaule, c’était un moment incroyable !

Shakira+NBA+Star+Game+Performances+Celebrities+ftfOrzcSdrnl

Shakira lors du All-Star Game 2010, toute émue après sa rencontre avec Xavier Vaution !

-Pouvez-vous nous raconter les coulisses d’un tel événement ?

Le All-Star Game est un événement auquel on a paradoxalement énormément et très peu d’accès. Je m’explique ! Les journalistes ont accès à tout ce qui se passe autour, notamment les séances d’entraînement qui n’ont pas lieu dans la salle où se joue le match mais dans le « convention center ». L’événement est public, c’est ce qui est bien pour les habitants des villes hôtes, ils peuvent se payer des billets pour voir les joueurs si jamais ils n’ont pas les moyens d’y aller le dimanche soir. Contrairement aux finales NBA ou aux matchs de saison régulière, nous n’avons pas accès aux vestiaires. L’approche du boulot n’a rien à voir avec un match de saison régulière, de playoffs ou des finales, on sait qu’il n’y a pas d’enjeux, on se fout complètement des stats, on n’en a rien à secouer que LeBron tourne à 29 points de moyenne par match ! Il faut être dans l’ambiance, un peu comme les joueurs, c’est une petite récréation pour nous aussi, on va kiffer le fait d’y être et commenter différemment, même si on peut aussi avoir des discussions et des débats pendant les temps morts.

« On sait qu’il n’y a pas d’enjeux, on se fout complètement des stats, on n’en a rien à secouer que LeBron tourne à 29 points de moyenne par match ! »

-Avez-vous le temps de profiter de l’ambiance des villes où sont organisés les All-Star Week-end, et si c’est le cas, quel membre de l’équipe NBA Extra est le plus à l’aise sur les pistes de danse et dans les bars ?

On arrive tard et, à cause du décalage horaire avec les Etats-Unis, tu as l’impression d’être au bout de ta vie dès 22 heures le premier soir, donc l’idée c’est déjà d’essayer de se caler. On n’est pas là pour profiter mais il faut bien aller manger, on peut aussi aller boire des verres mais généralement il ne se passe pas grand-chose. Le seul qui m’a impressionné est Chris Singleton l’année dernière à la Nouvelle Orléans, c’était son premier All-Star, il nous a fêté ça comme il faut, tu peux me croire ! Je pense qu’il est imbattable, ça restera secret mais je l’ai juste perdu !

-Si vous voulez, nous aurions quelques bonnes adresses à vous donner pour le All-Star Week-end de Chicago dans deux ans, nous sommes allés sur place récemment !

On a déjà ça ! Et là, c’est Los Angeles, Rémi y a habité deux ans et moi j’allais toujours y faire mes reportages à l’époque d’American Dream sur Canal+. A nous deux, on connaît la ville par cœur et on sait déjà exactement où on va aller manger, notre plan est déjà établi !

-Plus tôt, vous évoquiez Magic Johnson dans votre premier souvenir ; entre lui, Jordan, Shaquille O’Neal ou encore Vince Carter, quel joueur a le plus marqué l’histoire du All-Star Game à vos yeux et pourquoi ?

Je ne pourrai pas répondre à ça ! Il y a trop de moments spécifiques. C’est impossible d’en sortir un, tellement il y a eu d’événements, de stars… Au niveau des concours de dunks, tu peux donc retenir Carter, dans un match tu peux retenir le Shaq qui postérise David Robinson, Magic face à Isiah Thomas… Ce sont des moments ultra précis que tu ne peux pas différencier, il faut tout mettre ensemble ! Il y a aussi le concours de danse entre le Shaq et Dwight Howard, on voit que Shaq ressort beaucoup finalement, avec ses chaussures, etc. Si vraiment tu veux donner un nom tu peux retenir le sien, il maîtrisait tellement bien ce qu’il faisait, mais c’est absolument impossible de différencier un moment d’un autre. Je ne sais même pas s’il faut préférer le concours de dunks de Carter ou celui d’Aaron Gordon et de Zach LaVine ? J’ai peut-être un petit penchant pour Carter mais je n’en suis même pas certain.

« Au niveau des concours de dunks, tu peux donc retenir Carter, dans un match tu peux retenir le Shaq qui postérise David Robinson, Magic face à Isiah Thomas… »

-Depuis le début de votre carrière de journaliste, vous avez pu rencontrer de nombreuses légendes de la NBA, des all-stars, lequel vous a le plus impressionné ou intimidé lorsque vous vous êtes retrouvé face à lui ?

Là c’est pareil, ça va être compliqué. La première fois que j’ai vu Jordan, c’était quand même quelque chose, mais vu que je ne garde pas un bon souvenir de ce qui s’est passé après… Il y en a énormément qui m’ont impressionné, on a souvent eu l’occasion de faire des entretiens seul à seul avec des stars grâce à la NBA et je suis toujours ultra impressionné quand j’en croise, ça n’a pas changé, même face à un joueur actuel, parce que je suis un peu admiratif si tu veux.
Ça dépend aussi du moment de leur carrière à laquelle tu les interviews, j’ai pu faire Kobe au All-Star Game de Las Vegas, c’était fort mais il a tellement accompli de choses depuis que ça lui donnerait encore une autre dimension. Après, il y a ceux avec qui tu sens qu’il y a des affinités, je me souviens notamment de Pippen lorsqu’on l’a reçu dans NBA Extra, il y a eu Gary Payton avec qui c’était particulier aussi… Mais je vais garder LeBron, parce que j’ai réussi à le faire en « one-one » de manière complètement frauduleuse, dans le vestiaire des Cavs avant un match à Boston. J’ai reconnu qu’il écoutait Naughty By Nature dans son casque, je lui ai dit « c’est un truc d’anciens, c’est pour moi ça », il me répond « c’est vrai mais j’aime bien, t’écoutes quoi toi ? », et puis on a commencé à discuter comme ça grâce au hip-hop, c’était assez rigolo. J’étais tout seul, Il n’y avait plus de journalistes, c’était très impressionnant d’être le petit blanc avec sa caméra au milieu d’un vestiaire rempli de mecs de 2 mètres 10 et qui font trois fois mon poids ! (rires) Bon, je me suis fait mettre dehors cinq minutes après par le mec de la sécu qui m’a dit que je n’avais rien à faire là,. Tu sais, c’est valable pour les joueurs de basket mais quand tu es à Los Angeles il y a plein de stars du show-biz et c’est très impressionnant de les voir comme ça.

« On a commencé à discuter avec LeBron grâce au hip-hop. »

-On vous comprend ! Vous savez, certains membres de l’équipe Basket Rétro sont fans du club de foot de Lens, quand ils rencontrent Eric Sikora c’est un peu comme quand vous rencontrez LeBron !

(rires) Voilà ! C’est comme quand d’autres croisent Eric Sikora, j’ai croisé LeBron !

-La question se pose chaque année ou presque, le All-Star Game était-il mieux avant ?

Est-ce qu’il ne sera pas mieux après ?

-C’est une question ouverte !

Par rapport aux deux dernières années, c’était évidemment mieux avant, la question ne se pose même pas. Mais qui dit que ça ne sera pas mieux dans les trois ou quatre années à venir ? C’est facile de dire que c’était mieux avant, c’était bien, oui, mais mieux ? Peut-être que dans dix ans, on dira que la période d’aujourd’hui était bien meilleure que celle d’il y a vingt ans. Profitons de ce qu’on a aujourd’hui, profitons de LeBron et des autres. Ceux qui n’ont pas assez profité de Kobe regrettent. Les plus jeunes qui n’ont pas vu Jordan ont un manque, bon, pas de chance, mais qu’ils regardent les superstars qui arrivent aujourd’hui parce que dans quinze ans, on dira encore que c’était mieux avant. Peut-être que ce sera mieux demain !

« Les plus jeunes qui n’ont pas vu Jordan ont un manque, bon, pas de chance, mais qu’ils regardent les superstars qui arrivent aujourd’hui. »

-Peut-on compter sur Be In Sports pour rediffuser d’anciens All-Star Games cette année encore et quelle sera la couverture de l’événement ?

Oui, on refait une chaîne spéciale comme l’année dernière, on va rediffuser presque exactement la même chose, je vais juste enlever un All-Star Game tout moisi, celui d’il y a deux ans je crois, et on ne mettra évidemment rien de l’année dernière…peut-être quand même le Rising Stars qui n’était pas si mal. On va refaire quasiment soixante-douze heures consécutives, il y a juste un trou pour un match de foot. La NBA a beaucoup aimé le concept de cette chaîne éphémère et est revenue vers nous pour qu’on recommence. Un jour j’aimerais bien qu’on rediffuse des finales, mais le problème c’est qu’à part les All-Star Games, on ne peut plus diffuser les vieilles images d’avant 2001, que ce soit les finales, les playoffs ou la saison régulière. Ce n’est pas de notre fait, c’est le contrat entre la NBA et les joueurs qui veut ça. Au tout début de Be In, on a diffusé une cinquantaine de matchs rétro avec Larry Bird et compagnie mais malheureusement le nouveau CBA est passé par là et ça ne fait désormais plus partie des droits internationaux.

-La situation peut-elle évoluer à l’avenir ?

J’espère que ça pourra se libérer un jour, j’aimerais bien aussi revoir d’anciennes images, avec les commentaires d’origine puisque ça n’a aucun sens de re-commenter aujourd’hui un match d’il y a vingt-cinq ans, ces commentaires font aussi partie de la légende !

-On l’espère ! Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et bon voyage à Los Angeles !  

Merci, pas de soucis, à plus, au revoir !!!

Propos recueillis par Alexandre pour Basket Rétro

Merci à Xavier Vaution et à Aurore du service communication de BeIn Sport pour leur disponibilité et leur gentillesse !

Retrouvez plus de Basket Retro sur





Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.