Breaking News

Quart de finale Euroligue 1993 : le duel Carlton Myers – Toni Kukoc

Euroleague

Carlton Myers - Toni Kukoc

En mars 1993, l’Italien Carlton Myers avec le maillot de Pesaro et le croate Toni Kukoc avec celui du Benetton Trévise s’étaient livrés à un super face à face lors du quart de finale 100 % italien de l’Euroligue. Précisions sur cette série qui date désormais de 23 ans.

A l’issue des phases de groupes de l’Euroligue en 1993, huit équipes en sont sortis pour figurer parmi les quarts de finalistes. Parmi elles, deux clubs italiens qui se sont affrontés en quart de finale de cette prestigieuse compétition de basket : Pesaro et le Benetton Trévise. Le premier à deux victoires se qualifiait pour les demi-finales du tournoi. Le 11 mars 1993, le premier match entre ces deux équipes se déroulait à Pesaro et a tenu toutes ses promesses grâce à l’activité de deux joueurs on fire aux tirs : l’arrière Carlton Myers, 21 ans, du côté de Pesaro puis de l’autre pour la formation de Trévise, l’ailier Toni Kukoc, futur joueur NBA âgé de 24 ans.

GAME 1 : VICTOIRE DE PESARO, 32 POINTS DE MYERS

Les deux joueurs offensifs se répondaient coup pour coup. Au terme des 40 minutes de jeu du temps réglementaire, c’est l’équipe de Pesaro qui a obtenu la première manche 94-92 grâce à l’efficacité en attaque de Myers: 32 points (12/21 dont 3/6 à 3-points et 5/6 aux lancers-francs) agrémenté de 7 rebonds. Kukoc, a fait mieux que son opposant en alignant 38 points (15/24 aux tirs dont 3/7 à 3-points et 5/5 aux lancers-francs). 1-0 Pesaro.

GAME 2 : ÉGALISATION DE TRÉVISE, 35 POINTS DE KUKOC

5 jours plus tard, le 16 mars 1993, c’était au tour de Trevise d’accueillir sur son parquet Pesaro. Bis Repetita, ce sont les deux mêmes joueurs qui portent chacun leur équipe sur les épaules dans la rencontre. Cette fois-ci, la fin de match est différente puisque le Benetton est parvenu à égaliser une manche partout. Victoire 101-94 de Trévise. La ligne de stats de Kukoc et Myers sont sublimes :

  • Kukoc : 35 points (14/21 aux tirs dont 3/8 à 3-points, 4/7 aux lancers-francs), 8 rebonds et 8 passes
  • Myers : 28 points (8/16 aux tirs dont 6/12 à 3-points, 6/6 aux lancers-francs), 5 rebonds et 1 passe

GAME 3 : TRÉVISE ÉCARTE PESARO, DOUBLE-DOUBLE DE KUKOC

A égalité parfaite, les deux équipes s’affrontaient pour la troisième fois en une semaine. Le 18 mars 1993, retour à Pesaro pour le match 3. Contrairement aux deux précédentes rencontres dans cette série, cette opposition sera marquée par moins de paniers. Si Kukoc et Myers avaient réussi à se rendre coup pour coup, cette fois-ci, le joueur croate prendra totalement le dessus sur l’italien. Le futur ailier des Bulls de Chicago et champion NBA aligna alors un double-double alors que l’auteur des 87 points dans le championnat italien fut complètement transparent :

  • Kukoc : 22 points (8/16 aux tirs dont 1/4 à 3-points, 5/6 aux lancers-francs), 11 rebonds et 6 passes
  • Myers : 4 points (2/12 aux tirs dont 0/5 à 3-points), 4 rebonds et 1 passe

Le Benetton s’imposa aisément dans ce match 3 de 21 points : 77-58. Direction les demi-finales et le Final Four pour Trévise qui éliminera à ce stade le PAOK Salonique (succès 79-77). La suite on la connait, les coéquipiers de Kukoc s’inclineront face au CSP Limoges en finale : 59-55 à Athènes.

Au terme de cette Euroligue 1993, Toni Kukoc finira 5ème meilleur scoreur avec 21,1 points en 20 matchs à 50,2 % aux tirs, 38 % à 3-points et 77,1 % aux lancers-francs. Il prendra 6 rebonds et délivrera 5 passes en moyenne.

Quant à Carlton Myers, il se classe à la 20ème place des meilleurs marqueurs de l’Euroligue en 1993 affichant des moyennes de 16,1 points en 17 matchs (44,3 % aux tirs, 41,7 % à 3-points et 79,5 % aux lancers-francs). Il aligne aussi 2,2 rebonds et donnera 0,6 passe.

Toni Kukoc et Carlton Myers auront marqué, pas seulement sur cette opposition directe en 1993, leurs empreintes dans le basket européen.

Les images du Game 1 Pesaro – Benetton Trevise

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (404 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

1 Comment on Quart de finale Euroligue 1993 : le duel Carlton Myers – Toni Kukoc

  1. the hoop immigrant // 28 février 2017 à 11 11 46 02462 // Réponse

    Article génial, continuez comme ça. Basket retro est un superbe site. A quand un podcast Basket Retro?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.