Breaking News

Charles Barkley, MVP de la saison 1992-1993 avec les Phoenix Suns

Les plus belles perfs

Charles Barkley wallpaper - MVP 92-93 avec Phoenix (c) basketwallpapers.com

Il a fêté ses 53 ans le 20 février dernier. Charles Barkley a été élu il y a bientôt 23 ans MVP de la saison régulière 1992-1993 avec les Phoenix Suns. Un trophée individuel qui le récompense pour son excellente première saison avec la franchise de l’Arizona. Précisions.

Le 17 juin 1992, l’ailier des Philadelphie Sixers Charles Barkley est transféré aux Suns de Phoenix en échange de Jeff Hornacek, Andrew Lang et Tim Perry. Sir Charles offre ses services à une seconde équipe NBA et la franchise du soleil ne regrette pas ce trade. Lors de la saison 1992-1993, Barkley est récompensé pour son excellente saison avec Phoenix qui a conclu celle-ci avec un joli bilan de 62 victoires et 20 défaites. Au côté de Kevin Johnson, Dan Majerle, Cédric Ceballos, il est élu MVP de la saison régulière en compilant un double-double de moyenne sans omettre ses 5,1 passes en 76 matchs disputés : 25,6 points (52 % aux tirs, 30,5 % à 3-points et 76,5 % aux lancers-francs) et 12,2 rebonds. Il succède à Michael Jordan, vainqueur en 1991-1992.

PREMIER JOUEUR DES SUNS MVP

Charles Barkley - MVP 92-93 avec Phoenix (c) NBAE Photos

Charles Barkley – MVP 92-93 avec Phoenix (c) NBAE Photos

Barkley termine premier du vote MVP avec 835 points devant Hakeem Olajuwon de Houston (647 points) et Michael Jordan de Chicago (565 points). Il devient le premier joueur de l’histoire de Phoenix et le troisième joueur après avoir été tradé à l’intersaison à obtenir ce titre individuel (Kareem Abdul-Jabbar en 75-76 pour les Lakers en provenance des Bucks ; Moses Malone en 82-83 pour les Sixers en provenance des Rockets). L’ancien joueur de la fac d’Auburn aurait pu être titré en 1988-1989 mais avait fini second derrière Magic Johnson, MVP donc cette année-là.

Pour Fastbreak Magazine, dans une interview, Barkley a exprimé sa joie tout naturellement après cette belle nouvelle : « Le 17 juin est l’un de mes meilleurs jours de ma vie. Je montais dans l’avion et achetais de la boisson pour tout le monde lors du vol. Et la meilleure chose dans tout ça, c’est qu’ils ne pouvaient pas me faire payer pour les boissons. Ce jour-là, les bonnes choses se déroulaient bien pour moi ce jour-là. Et d’ajouter : « Je ne peux expliquer ce qu’il s’est passé l’année dernière (ndlr : en 92). Rien ne vaut ce bien. De gagner une médaille d’or avec la Dream Team, d’avoir le meilleur record de la NBA, et remporter le titre de MVP, j’espère juste que je ne vais pas m’en rendre compte ».

PAUL WESTPHAL : « CHUCK EST LARGEMENT RESPONSABLE DU SUCCES QUE NOUS AVONS »

Paul Westphal, son coach à Phoenix à cette époque a félicité l’ailier pour tout qu’il apporte au sein des Suns : « Chuck est largement responsable du succès que nous avons. Il a été d’une énorme aide totale pour ses coéquipiers. Son attitude et sa dureté ont été les clés de notre record et de notre réussite. Il vient en étant prêt à jouer et sur que ses coéquipiers le soient aussi. C’est une année spéciale pour Charles je pense. C’est son année ».

Cinquième meilleur scoreur, sixième top rebondeur en 1992-1993, il réalise cette saison-là son meilleur total de passes depuis qu’il a débute sa carrière NBA en 1984-1985 avec les Sixers : 385 (son meilleur total en 16 saisons NBA). Auteur de 55 double-double, il en conclut 19 à plus de 30 points dont 7 à plus de 35 points :

  • 37 points (11/16 aux tirs et 15/17 aux lancers-francs), 21 rebonds et 8 passes face au LA Clippers le 7 novembre 1992. Victoire 111-105
  • 39 points (15/23 aux tirs et 8/10 aux lancers-francs), 10 rebonds et 3 passes face à Miami le 12 décembre 1992. Victoire 122-118
  • 36 points (13/17 aux tirs dont 3/3 à 3-points et 7/11 aux lancers-francs), 10 rebonds et 4 passes face à Washington le 15 décembre 1992. Victoire 125-110
  • 35 points (14/24 aux tirs et 7/12 aux lancers-francs), 16 rebonds et 4 passes face à Golden State le 22 décembre 1992. Victoire 106-104
  • 35 points (13/21 aux tirs dont 2/4 à 3-points et 7/12 aux lancers-francs), 24 rebonds et 4 passes face à Minnesota le 27 janvier 1993. Victoire 117-116
  • 36 points (14/19 aux tirs dont 2/2 à 3-points et 6/6 aux lancers-francs), 17 rebonds et 9 passes face à Philadelphie le 3 mars 1992. Victoire 125-115
  • 37 points (13/25 aux tirs dont 3/7 à 3-points et 8/8 aux lancers-francs), 11 rebonds et 6 passes face à Boston le 2 avril 1992. Victoire 118-114
Charles Barkley et David Stern pour remettre le trophée de MVP 92-93 (c) Getty - Andrew D.Bernstein

Charles Barkley et David Stern pour remettre le trophée de MVP 92-93 (c) Getty – Andrew D.Bernstein

Il a également réussi un double-double à plus de 40 points le 21 novembre 1992 face  au LA Clippers lors du succès 111-107 : 44 points (13/25 au tirs et 16/17 aux lancers-francs), 17 rebonds et 4 passes. Barkley réalise 6 triple-double au total tous à plus de 20 points :

  • 23 points (8/15 aux tirs dont 2/3 à 3-points et 5/10 aux lancers-francs), 12 rebonds et 10 passes face à Charlotte le 9 décembre 1992. Victoire 110-101
  • 25 points (7/19 aux tirs et 11/14 aux lancers-francs), 17 rebonds et 10 passes face à Houston le 30 décembre 1992. Victoire 133-110
  • 25 points (10/19 aux tirs et 4/4 aux lancers-francs), 16 rebonds et 12 passes face à Atlanta le 18 février 1993. Victoire 131-119
  • 29 points (10/19 aux tirs et 9/11 aux lancers-francs), 11 rebonds et 11 passes face à Utah le 26 février 1993. Victoire 113-106
  • 27 points (9/21 aux tirs et 9/13 aux lancers-francs), 19 rebonds et 11 passes face à Cleveland le 28 février 1993. Défaite 101-94
  • 26 points (9/25 aux tirs et 8/10 aux lancers-francs), 19 rebonds et 12 passes face à Denver le 9 avril 1993. Victoire 98-97

Il a été joueur du mois de décembre 1992 avec des moyennes de 25 points, 12,8 rebonds et 4,9 passes lors duquel Phoenix a obtenu 14 victoires en autant de matchs. C’est la septième fois dans l’histoire de la NBA à cet instant précis qu’une équipe NBA finit un mois de compétition sans la moindre défaite.

Sir Charles est nommé deux fois joueur de la semaine : deuxième semaine de décembre (28,5 points, 11,3 rebonds et 5,8 passes) et première semaine d’avril (31,7 points, 10,3 rebonds et 5 passes). Il est nommé dans l’équipe-type de la saison 92-93 au côté de Mark Price, Michael Jordan, Karl Malone et Hakeem Olajuwon.

Sa saison 92-93 aurait été encore plus belle si Phoenix avait réussi à battre les Chicago Bulls de Phil Jackson, Michael Jordan et Scottie Pippen. Or, les Suns s’inclinent lors des Finals 1993 4-2 dont 42 points et 13 rebonds lors de la défaite au Game 2 (111-108). Avant d’atteindre la finale NBA, Barkley termine le Game 5 de la finale de Conférence Ouest face à Seattle avec un triple-double : 43 points (16/22 aux tirs et 11/11 aux lancers-francs), 15 rebonds et 10 passes.

Barkley restera 4 saisons chez les Suns de Phoenix. Il est tradé le 19 avril 1996 aux Houston Rockets contre Chucky Brown, Sam Cassell, Robert Horry et Mark Bryant. Ses stats globales dans l’Arizona sont excellentes :

  • Saison régulière : 23,4 points (50,1 % aux tirs 30,1 % à 3-points et 75,1 % aux lancers-francs), 11,5 rebonds et 4,4 passes en 280 matchs dont 278 dans le 5 majeur
  • Playoffs (4 participations) : 26,5 points (48,6 % aux tirs 27,3 % à 3-points et 76,3 % aux lancers-francs), 13,4 rebonds et 4,1 passes en 48 matchs tous dans le 5 majeur

Les 43 points, 15 rebonds et 10 passes de Barkley au Game 5 contre Seattle

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (404 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.