Breaking News

Saison NBA 1951-1952 : les Minneapolis Lakers en quête de revanche

Recap Saison NBA

Pour cette sixième saison de l’histoire, une nouvelle franchise voit le jour avec la dissolution des Tri-Cites Blackhawks, qui était la fusion des trois villes de Moline, Rock Island et Davenport. La franchise déménage à Milwaukee et prend alors le nom de Milwaukee Hawks.

Défaits de leur tire la saison précédente, les Lakers ont soif de revanche toujours emmenés par Georges Mikan. Les Knicks et leur collectif soudé veulent enfin remporter un titre, après leu défaite en Finales. Enfin, les Rochester Royals rêvent d’un « back-to-back ».

LE JUMP SHOOT, UNE NOUVELLE ARME OFFENSIVE

Particularité en cette nouvelle saison : le jump shoot, popularisé par le joueur des Warriors Joe Fulks, va faire une apparition de plus en plus nombreuse durant les matches. C’est également la première fois de l’histoire que les 10 équipes ayant commencé la saison la termine. Enfin, deux joueurs sont bannis de la Ligue du fait d’activités illégales durant leur période universitaire, il s’agit d’ Alex Groza et Ralph Beard.

La nouvelle franchise va débuter de manière compliquée son apprentissage de la Grande Ligue avec seulement 17 victoires pour 49 défaites. C’est vrai que la division Ouest est compliquée avec trois anciens champions NBA : les Royals (41 victoires et 25 défaites), les Lakers (40 victoires et 26 défaites) les Olympians (34 victoires et 32 défaites). À l’Est, la lutte est plus âpre avec seulement les Bullets dans le négatif (20 victoires pour 46 défaites). Les quatre autres équipes de la division finissent toutes au-dessus des 30 victoires. Le All-Star-Game se joue à Boston avec une victoire de l’Est sur le score de 108 À 91. Paul Arizin des Warriors de Philadelphie reçu le trophée de MVP

STAND52

REG52

Paul Arizin fut également le meilleur marqueur de la saison avec 25,4 points par match. Georges Mikan termina meilleur rebondir avec 13,5 prises par match. Enfin, Andy Phillip des Warriors finit meilleur passeur avec 8,2 assists par rencontre.

PLAYOFFS : LES LAKERS A LA RECONQUETE

A l’Est les demi-finales sont disputées avec les Nationals qui s’imposent face aux Warriors deux victoires à une. Les Knicks s’imposent, quand à eux, face aux Celtics sur le même score. A l’Ouest il n’ y pas vraiment eu de match avec une victoire des Royals contre les Pistons sur le score de deux à zéro. Les Lakers dominent également les Olympians sur le même score.

bracket1952

On retrouve donc en Finales de Divisions les deux grands favoris de la saison: les Knicks et Lakers, les premiers seront opposés aux Nationals tandis que les seconds affronteront les Royals. Ces deux affiches ne sont pas tant disputées avec une victoire des Knicks et des Lakers sur le score de trois manches à une.

En finale NBA les deux grands favoris de la saison se retrouve donc pour un choc qui va tenir toutes ses promesses. Il faudra attendre le match sept pour départager les deux équipes, à ce jeu-là les Lakers seront les plus forts avec une victoire facile 82-65. Ils récupèrent donc leur titre perdu l’année précédente, c’est la deuxième année consécutive où les Knicks échouent en sept manches en Finales.

Crédits photo : NBAE/SI

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Maxime Duchamp (30 Articles)
fan de NBA actuelle et ancienne et grand supporter des Detroit Pistons

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.